mardi 15 juillet 2014

Le cahier

Mes coquelets en robe du soir,

J'ai des excuses à vous présenter. Je vous ai dit qu'on était là, tous ensemble, et puis je vous lâche, je ne communique plus que par photos mises à la va-vite sur Instagram, entre un saut dans le métro et un tampax qui se barre.

Pardon.

Je suis là, mais plus vraiment. Comme vous le savez, j'ai repris le chemin du travail il y a deux mois maintenant, et j'ai été très étonnée de voir que la quantité de choses à faire dans une journée n'est pas proportionnel au nombre d'heures.
Pour aller bosser, on a dû trouver une nounou. On aurait bien aimé la crèche, mais il aurait fallu que j'inscrive mon futur têtard au moment où mes ovaires commençaient leur travail.
Bizarrement, je n'avais pas trop d'exigences, ce qui m'importait plutôt, c'était le feeling, voir comment se passait la première rencontre avec ma crevette.

Une semaine avant ma prise de poste (on était laaarge), on commençait donc le casting, comme dans The Voice (et dans cet ordre):