mardi 31 décembre 2013

Introspection

J'ai remarqué quelque chose. Pendant la grossesse, on est chiante et on l'assume (mais si). On affirme des choses qui n'ont pas de sens et on se contredit mais on sait ce qu'on raconte. On ne doute pas.
Au moment où le travail commence, on n'a plus aucune certitude. Elles se sont barrées et nous laissent toutes seules, du jour au lendemain.
J'en ai pris conscience quand, à 5h30 du matin, j'ai réveillé mon homme en lui murmurant à l'oreille "Je crois que j'ai perdu les eaux". Comment tu peux croire que tu as perdu les eaux? Parce que c'est assez flagrant dans son genre quand même.
Bref, c'est comme ça qu'on s'est retrouvés à prendre notre dernier petit dej' en tête à tête à 6 heures. Autant vous dire que pour la grosse feignasse dormeuse que je suis, c'était une première.
On arrive à la maternité à 7 heures pour un moment intime, délicat et agréable: l'examen de contrôle, l'état des lieux en quelques sortes. Et la crevette n'est pas prête d'arriver. A tel point que la sage-femme me dit que j'ai dû rêver, si j'avais perdu les eaux, ça se saurait. Je lui réponds que moi, je le sais connasse, mais elle veut faire un test. Test qui se révèle positif, je te l'avais dit, double connasse.
On me dit que je peux aller marcher une petite heure pour accélérer les choses, histoire que sa tête (à la crevette, pas la connasse) fasse pression comme tes doigts sur le tube de dentifrice presque vide.

mercredi 4 décembre 2013

Les privilèges de la grossesse

Avouons-le: on a toutes, à un moment ou à un autre, abusé de la situation. Bon, alors moi je l'avoue. Et je n'en ai pas honte, non Madame. Parce que si on peut tirer profit de ces neuf mois où notre corps est devenu une chose gluante et difforme, moi je prends.
Un petit top 10 des meilleures excuses?
C'est parti!

10- Ah non je suis désolée mamie mais on ne va pas pouvoir venir dimanche, je suis très fatiguée et le docteur a dit que je devais rester allongée.

9- Excusez-moi jeune homme, est-ce que je pourrais m'asseoir s'il vous plait?

8- Comment ça des frais pour résilier mon abonnement à la salle de sport? Ah, mais je ne vous ai pas dit... je suis enceinte!

7- Je sais bien que le préavis est normalement de trois mois, mais là vous voyez, on a besoin d'une chambre supplémentaire, on ne peut pas rester ici. Très bien, on fait l'état des lieux le mois prochain!

6- Merci madame la caissière, c'est vrai que je commençais à avoir des contractions à force de faire la queue!

Merci d'avoir été chiante (idée de DIY?)

Pendant neuf mois, j'ai pas toujours été une femme irréprochable. Bon, je l'admet alors c'est peut-être à moitié pardonné.
J'ai pas eu envie de fraises.
J'ai pleuré pour manger du fromage.
J'ai obligé l'Homme à ressortir à 23h chercher un Mc Flurry.
J'ai eu envie besoin de me reposer alors j'ai arrêté de travailler.
J'en ai eu marre de ne pas travailler.
J'ai fait la tête parce qu'on n'avait plus de Coca.
J'ai voulu sortir mais quand il fallait se préparer je n'avais plus envie.
J'ai déprimé parce que je voulais aller chez le coiffeur, mais j'ai jamais pris rendez-vous.
J'ai réveillé l'Homme au milieu de la nuit pour savoir s'il m'aimait.
J'ai râlé parce qu'il fallait faire le ménage.
Quand le ménage a été fait, j'ai râlé parce que j'avais plus rien à faire.
J'ai commencé plein d'activités, mais j'ai tout fait le même jour.
J'ai entamé un livre en voulant le garder pour la maternité et je l'ai lu en un après-midi.
J'avais envie de sortir de la maison, et quand on devait sortir j'étais pas contente.
Je me suis énervée à en pleurer devant un reportage sur les cochons.

Bref, je me dis aujourd'hui, à la fin de toute cette belle aventure (je rigole), que mon Homme a bien mérité un petit cadeau. Bon, je vais déjà lui en faire un pas mal avec la naissance de sa fille, mais en attendant?

mardi 3 décembre 2013

Fais pas la tronche! (Sponso)

J'adore les photos. J'adore prendre des photos. Je ne dis pas qu'elles sont toujours réussies, c'est clair, mais n'empêche, j'aime bien revivre des moments à travers elles. Je les aime tellement que j'en collerai partout, même jusque sur la cuvette des WC.
Mais bon, je te l'accorde, c'est ni très joli, ni très pratique, ça s'envole au moindre coup de vent, et ça demanderait trop de vigilance à Monsieur.
Alors pour avoir mes plus beaux moments sous les yeux sans avoir à scotcher mes photos sur le papier-peint, j'ai trouvé LA solution: Miss Couettes. 
Du linge de lit aux sacs, en passant par la déco, tu peux tout personnaliser, et ça c'est sympa. Parce que de nos jours, tout évolue c'est clair, mais tu te tapes toujours la même pub pour le calendrier avec tes photos, éventuellement le mug ou le tee-shirt, et-c'est-tout.

lundi 2 décembre 2013

Ma candidature de maman

Il y a celles, dont je fais partie, qui ont la chance de pouvoir porter la vie. Il y en a d'autres qui le veulent plus que tout mais ne le connaîtront jamais. Il y a ces femmes qui n'en voulaient pas mais qui se sont faites à l'idée d'être maman. Il y a celles qui refusent cette idée. Et puis il y a celles qui ont voulu, qui ont eu, et qui n'en veulent plus. Celles qui se débarrassent d'un être qu'elles ont porté en elles.
Et chaque fois que j'entends ces histoires, j'essaie de me mettre à la place de celles qui font tout pour que ça leur arrive, des piqûres, des rendez-vous, des voyages, des dossiers d'adoption.

Si seulement la maternité pouvait se passer comme un entretient d'embauche. Si seulement il fallait rédiger un CV pour prouver qu'on est capable de devenir maman.
Le mien donnerait ça: