samedi 30 novembre 2013

Ma lettre au Père-Noël

La lettre au Père-Noël.
On est en plein dedans. Je suis même un peu en retard. J'ai décidé de faire ma liste, moi aussi. Après tout, pourquoi on n'aurait pas le droit de demander ce qui nous ferait plaisir? Même si le seul effet sera de nous faire rêver un peu, c'est toujours ça de pris!
Et soit dit en passant, on le mérite carrément plus que nos bambins qui eux n'en foutent pas une et récoltent plein de cadeaux gratos.


Mon très cher ami Père-Noël,

Ma dernière lettre remonte un peu, je m'en excuse. Tu sais, je me suis laissée embobiner par tous ceux qui m'ont dit que tu n'existais pas, mais en fait ils se trompaient. L'important c'est que maintenant, je sais la vérité.
Dans mon dernier courrier, je te demandais, comme chaque année, une Barbie, une poupée et des Playmobils. Tu m'as envoyé en retour une couronne avec des enfants qui se tiennent la main, et un petit mot avec ton numéro. C'est un peu has been comme technique de drague, surtout que j'avais neuf ans, alors je ne t'ai pas rappelé. Je pense que tu as été vexé, car je n'ai rien reçu de ce que je t'avais commandé.

jeudi 28 novembre 2013

Le petit guide de la mère parfaite

Si tu connais déjà ce blog, tu imagines bien que ce titre est ironique. Non, je ne vais pas t'apprendre à devenir une mère parfaite. Premièrement parce que je n'ai pas la recette. Deuxièmement, parce que si je l'avais, je la garderais pour moi (et oui).
Non, là, je vais te parler de celles qui te glissent des conseils (voire des ordres) pour que tu sois aussi parfaite qu'elles, ces serial mothers qui, entre nous, sont les pires de toutes.


-"Quoiiii? Tu es à deux semaines de ton terme et ton bébé fait plus de trois kilos??? Il est énoooorme. Tu devrais te bouger un peu, faire le ménage, monter les escaliers et même boire de l'huile de ricin". Non, mon bébé n'est pas "énoooorme", c'est juste un beau bébé qui a pris le poids qu'il devait. Ensuite, je préfère les méthodes naturelles pour faire venir ma crevette (et toi à mon avis, tu t'es pas beaucoup envoyée en l'air pour être aussi aigrie). Et pour finir, ton huile de ricin elle va me coller une diarrhée d'enfer pendant deux jours, tout ça pour avoir des "contractions" (autrement dit, les intestins qui se tordent). Je te réponds donc gentiment que tes conseils, tu peux te les foutre au cul les garder pour toi.

- "Moi, j'ai eu 42 points de suture suite à ma déchirure". Cool, merci. Je ne vois pas comment on peut faire tenir 42 points sur cette zone, à moins d'être une jument, mais on va dire que comme tu as souffert plus que toutes les autres, tu es une meilleure mère.

jeudi 21 novembre 2013

Mes petits (presque) triangles - RECETTE

Comme vous avez l'air de bien aimer cette rubrique (mais la balance un peu moins) (on s'en fout), je vous propose une nouvelle petite recette pas prise de tête comme on les aime!
C'est un peu une invention alors elle n'a pas franchement de nom, on peut dire que ça ressemble à des samossas. Tu peux mettre ce que tu veux dedans (poulet, légumes...), j'ai choisi de faire les miens avec:

Des steaks hachés (ou viande hachée)
Du cheddar
1 oignon
2 gousses d'ail
Des feuilles de brick

mardi 19 novembre 2013

Chauffe-moi (DIY)

Qu'on se le dise, je ne suis pas couturière. J'ai bien une petite ligne à ajouter à mon CV, vu que je fabriquais des habits pour mes Barbie quand j'avais onze ans, mais je suis pas sûre que ça compte.
Sauf que voilà, j'ai froid. J'ai bien envoyé une lettre à la copro de mon immeuble pour les remercier de m'avoir fait retrouver des pulls dont je ne me souvenais plus l'existence, mais là, j'aimerai bien arrêter de racketter mon armoire et qu'ils allument enfin le chauffage.
Alors (comme je suis très patiente) en attendant qu'ils se décident, j'ai pris les choses en mains et je suis passée à l'action. Je me suis souvenu le bonheur ressenti quand, au fond de ton lit, tu peux glisser le meilleur ami de tous les pieds gelés: une bouillotte.

Le mystère du pied tout nu (Sponso)

Je me suis toujours demandé comment ça se fait qu'on retrouve parfois au bord de la route une chaussure ou une chaussette. Sérieusement, le type, au beau milieu de sa ballade s'est dit "tiens, je vais finir mon chemin à cloche-pied"? Ou en passant en voiture un-peu-trop-vite dans un virage un-peu-trop-serré, une chaussure posée sur le tableau de bord (pourquoi, on sait pas) a glissé vers la fenêtre grande ouverte pour s'étaler sur le sol? Non mais parce qu'on peut tout imaginer.
Le bonnet oublié sur un banc, ou le gant près d'une entrée de magasin, passe encore, ça peut arriver. Mais une chaussette, j'ai du mal à imaginer.

Enfin, j'avais du mal.
Oui, parce qu'en observant les habitudes et trucs chiants que nos chers bambins trouvent amusant, je me suis vite rendue compte qu'une chaussette finalement, c'est vite perdu. Et quand tu n'es pas celle qui trouve l'objet en question, mais celle qui le cherche, c'est nettement moins marrant.

lundi 18 novembre 2013

T'as le look coco (Sponso)

Il y a pas longtemps, je t'ai donné mon secret pour baver avec classe (mais si, , t'as aucune mémoire ma pauvre!). Imagine-toi que j'ai encore déniché une astuce et que parce que je suis super sympa comme bébé, je vais la partager avec toi.
Je suis même pas encore arrivée que ma mère a déjà peur que je sois dégueu ou que je manque de style. Bon, au final c'est plutôt cool, parce que je te laisse t'imaginer la scène:
T'es à la crèche, avec tous les potes. Vous êtes en train de jouer et alors que t'arrives enfin à attraper tes pieds et que tu peux craner un peu, on vient te chercher parce que le micro-ondes a dit que ton bib' est prêt. Tous les minis beaux gosses te regardent partir, attendant ton retour avec impatience, et tu leur envoie un bisou avec ta main (et un fil de bave). Imagine-toi si à ce moment-là on t'attaches un bavoir difforme, en coton usé avec ton nom brodé dessus, et des vieux motifs récupérés dans le tiroir aux merveilles de tatie Suzanne. Autant te dire que ta réputation est foutue, et que tu peux oublier le p'tit gâteau que ton prétendant a promis de te garder.

jeudi 14 novembre 2013

T'es pas une pauvre tarte, toi

Une petite envie de sucré m'a prise, je suis sûre que tu sais ce que c'est, alors je vais pas m'étaler sur les présentations, voici la tarte aux framboises.

Contrairement à ce que tu peux penser, c'est super facile (du moins ma recette) et plutôt très très bon. Et le petit plus? Elle est pas calorique! (Non, je déconne) (faut pas abuser).

Pour faire ta super tarte, il y a trois étapes:
- La pâte
- La crème pâtissière
- Le dressage (je l'ai faite avec des framboises surgelées car je sais pas toi mais ici on n'en trouve plus, mais tu peux la faire avec ce que tu veux!)

mercredi 13 novembre 2013

Déclaration d'amour

Il y a des jours comme ça, où j'ai envie de remercier les gens, ces passants anonymes qui partagent un bout de ma vie, de leur dire comme je les aime d'avoir croisé mon chemin.

Comme le type qui a garé sa voiture juste derrière la mienne alors que j'ai un rendez-vous à la maternité (et que je suis déjà en retard) (pipi de dernière minute).
Le jeune en scooter qui "n'a pas vu" le feu rouge et a manqué de coincer son bolide entre mes roues, m'obligeant à freiner d'un coup sec.
Cette femme qui a trouvé que se garer en double-file pour aller à la boulangerie juste en face, c'est plus pratique, et qui se fout de bloquer la circulation (me mettant du coup encore plus en retard).
Les piétons qui pensent qu'ils peuvent slalomer entre les voitures (qui roulent, si elles étaient à l'arrêt ce serait trop facile!) pour aller de l'autre côté de la rue.
Cette bande de prépubaires (insolents) (comme je les aime) qui ont trouvé que la voie de droite est super confortable comme point de rendez-vous et qui ne bouge pas quand tu essaie de les dépasser (les mêmes qui, bien-sûr, te lance un sale regard quand tu les klaxonne pour qu'ils bougent) (et ne bougent pas).
Ces personnes qui, en se garant, prennent deux places dans une rue où chaque emplacement vaut de l'or.

Et quand enfin j'arrive à mon rendez-vous chez la sage-femme, celui du neuvième mois, le dernière étape où tu te dis que c'est une formalité avant d'expulser ta crevette, j'oublie tout ça, toutes ces personnes qui embellissent ma vie. Je suis joyeuse et détendue parce que je sais que la rencontre avec ma poupette n'est plus très loin.

mardi 12 novembre 2013

La paysanne qui est en moi

Il fait froid et on est en Novembre. Il ne m'en faut pas plus pour commencer à penser à des plats dégoulinant de calories un peu riches, pour nous aider à affronter l'hiver.
Alors la raclette et la tartiflette, je pense que tu maîtrises, mais histoire de changer un peu la forme en gardant un peu le goût, je te propose aujourd'hui des pommes de terre farcies à la paysanne.

C'est super simple et hyper bon (une seule précaution à prendre, ne te pèse pas après-manger, attends quelques jours). En plus tu n'as pas besoin de grand chose:

lundi 11 novembre 2013

Tu veux un chewing-gum?

Si tu es allergique à l'oignon, ou que tu es accro à ton spray mentholé, cet article n'est pas pour toi.

Je te propose aujourd'hui une recette de tartelettes aux oignons, c'est juste super bon (et c'est pas vrai, t'as pas mauvaise haleine pendant une semaine, vu qu'ils sont cuits!).

Pour commencer, préchauffe ton four à 180°C et prépare tes ingrédients:

dimanche 10 novembre 2013

Lire dans le marc de café, c'est ringard

La crise (tu sais, l'excuse qu'on a trouvée pour expliquer tous les problèmes du moment), ça a eu deux effets:
• L'envie de développer ses talents pour gagner sa vie
• La dépression, et plus généralement, le mal-être

Alors l'autre jour, je n'ai pas été surprise de découvrir dans ma boîte aux lettres le petit mot d'un gars qui a tout compris, et a voulu concilier les deux. Un gars? Que dis-je! Un Professeur.
Voici ce qu'il me propose:


J'avoue que devant tant d'expérience, j'ai été quelque peu intimidée, et toi aussi, je le sais. Il peut tout résoudre quand même, c'est pas donné à tout le monde. A lui, tu peux tout demander: faire fortune, guérir ta gastro, réussir ton concours, retrouver ton amour de jeunesse, être goalée comme Scarlett Johansson (ou Josiane Balasko, au choix). Mais ce qui me fascine le plus, c'est la précision de ses résultats: quatre jours et tout est réglé. Pas trois, pas cinq. Résultat garanti en quatre jours. Alors tu te dis: qu'elles sont bêtes celles qui mettent trois ans pour perdre vingt kilos, alors qu'en quatre jours ça peut être fait!

Dans les marmites (pas) de ma maman (Sponso)

J'ai assez parlé de recettes pour nous, il est temps de jouer à la mère parfaite et de vous présenter de quoi régaler nos bambins!

Une fois que ton petit peut manger autre chose que ta boîte à lait, tu peux commencer à diversifier son alimentation (ça te laissera un peu de répit!). Seulement voilà, quand tu achètes des petits pots tout prêts, tu as plusieurs remords:
1- Ils te coûtent un bras
2- Ils sont plein d'ingrédients étranges (tu sais, ceux que tu ne peux pas prononcer)
3- Ils n'ont pas le goût annoncé tel qu'on le connaît, en mangeant l'aliment "en vrai"

Oui mais voilà, tu as beau être une super maman, préparer toi-même tous les plats de ton petit, c'est un peu galère (encore plus si tu travailles à temps plein, si tu ne sais pas cuisiner sans cramer la cuisine, ou si tu as d'autres enfants qui prennent le bain quand tu fais à manger) (tu commences à regretter l'époque où tu étais la source même de son alimentation).
C'est un choix difficile pour les supers mamans comme nous (mais oui, tu en fais partie), qui ne veulent pas donner n'importe quoi à leurs enfants mais ne peuvent pas pour autant se reconvertir en Bree Van De Kamp.

Quand il faut reprendre des forces

Comme je t'ai donné plusieurs recettes de plats ces derniers-temps, tu vas penser que je mange équilibré et que je fais attention, alors il est temps de détruire ce mythe: je suis une grosse gourmande.

Pour changer ça et rétablir la vérité, je te propose aujourd'hui un dessert bien gras comme on les aime, et qui fait du bien au moral (un peu moins aux poignées d'amour) (mais on s'en fout): Le tiramisù.


Facile et rapide, pas de cuisson, c'est juste parfait pour une fringale à contenter rapidement (quoi? On t'as pas dit que c'est mauvais pour la santé de pas les satisfaire?).

Tu prépares tes ingrédients:

samedi 9 novembre 2013

Mes p'tits oeufs en cocotte

Tu connais, toi aussi (rassure-moi), les soirs où tu aurais encore plus envie d'aller récurer les toilettes avec ta brosse à dents que de faire à manger?
Même si j'adore ça (cuisiner, pas me faire des bains de bouche avec l'eau des WC) (quoi que .. elle est potable alors), parfois j'ai vraiment, mais alors VRAIMENT la flemme. Mais voilà, il y a l'Homme, et lui une brique de soupe, ça le cale pas franchement.
Alors hier soir, pour faire mon petit effet sans me prendre la tête (tout en donnant l'impression d'avoir passé quatre heures derrière les fourneaux), j'ai fais ma petite expérience.

Les oeufs cocotte. Tu trouveras plusieurs recettes sur internet, mais généralement il y a des champignons ou des fromages compliqués (pas ceux que tu trouveras dans ton frigo par hasard), et les temps de cuisson sont un peu faits pour des fours professionnels. Alors voilà la petite recette que je te propose:

D'abord et comme toujours, tu rassembles tes ingrédients et tu préchauffes ton four à 180°C.

vendredi 8 novembre 2013

Mes fesses se mettent au vert (sponso)

C'est pas un secret, je te l'ai déjà dit, je suis pas une fille bio, ni écolo. C'est mal, je sais, mais j'avoue que je suis bien accrochée à mes habitudes et je ne me vois pas les changer.
Par contre, quand on me propose de garder mes habitudes, mais avec des produits meilleurs pour la planète (et pour ma famille), je suis ultra preneuse! J'ai déjà adopté les carrés lavables pour remplacer les cotons pendant le change mais aussi quand je me démaquille (j'utilise pas les mêmes, t'inquiète) (mais si, souviens-toi, j'en t'en ai parlé ). Par contre l'étape couches lavables, même si je trouve ça très bien chez les autres, je ne suis pas du tout prête à la franchir.
Mais c'est clair qu'à raison de 8 couches par jour les premiers temps, c'est pas terrible pour la planète (pour ton nez non plus, mais ça on s'en fout).

Alors quand on m'a proposé de découvrir une marque de couches jetables, comme celles qu'on utilise habituellement, et écologique, j'ai sauté de joie. Cette marque, c'est Tidoo. Ils te proposent des couches composées en majeure partie de matières naturelles et biodégradables. Elles sont aussi sans chlore, sans parfum et sans latex, du coup niveau allergies, t'es plutôt tranquille! En plus de ça elles sont fabriquées en France. Bref, comment te dire que sans changer tes habitudes, tu peux faire du bien à la planète (tu sais, celle que tu vas laisser à tes descendants, quand tu seras dans ta petite boîte).

Stylé jusqu'au fil de bave

Qui a dit qu'on ne peut pas être stylé, quand on est un bébé?
Oui, on bave, on aime bien recracher nos petits pots à la carotte et on adore par-dessus tout vous faire cadeau du contenu de notre estomac quand vous nous faites un câlin. Et alors?

On peut faire ça avec classe. Encore faut-il que vous ayez un minimum de goût (non pas qu'on doute des choix de nos parents, mais bon des fois, ça laisse à désirer). C'est sûr que si on se retrouve avec un bavoir en plastique récupérateur, on sera pas franchement stylés.
Alors nous, bébés révoltés, on dit merci à Funky Giraffe, enfin quelqu'un qui a compris qu'on pouvait être beaux, même quand on régurgite.
Leur grand succès, ce sont les bavoirs. Mais attends, pas n'importe quels bavoirs: Les bandanas et ça, si c'est pas la classe, je sais pas ce que c'est!

jeudi 7 novembre 2013

Corvée d'apéro

Aller chez des amis qui t'invite encore (parce que t'as remarqué, quand t'as des enfants, on t'invite vachement moins!), t'adore ça, c'est clair. Mais au bout de plusieurs invitations, il faut quand même que ça tourne, et quand vient ton tour, t'aimes un peu moins.

Pour faire un peu plus d'effet qu'avec tes inconditionnelles chips et cacahuètes, je te propose quelques petites idées qui feront de l'effet pour peu de temps passé dans ta cuisine!

A quel sein se vouer? (Concours) CLÔTURÉ

"Avant d'être maman, je suis une femme", "c'est pas parce qu'on est enceinte qu'il ne faut plus prendre soin de soi".
Ouais, ça c'est la théorie et c'est ce qu'on aimerait toutes, mais dans la réalité, c'est pas si joli que ça. Tu pourrais te faire des tresses tellement tes jambes n'ont pas vu la lame d'un rasoir depuis longtemps. Ton geste beauté du matin (jadis un coup de blush et un trait d'eye-liner) c'est d'enlever les traces noires sous tes yeux (mais t'y arrives pas) (normal, c'est tes cernes). Et puis, comment te dire que quand t'es enceinte, t'habiller c'est pas vraiment une partie de plaisir. Quand tu mets un tee-shirt, on voit un bout de ton ventre alors tu tires dessus et là c'est un bout de tes seins qu'on voit. Quand tu essayes, je dis bien essayes, d'enfiler un pantalon, il faut t'asseoir, tordre ta jambe et couper ta respiration en te baissant (la difficulté augmente si c'est un collant), et pour ce qui est des chaussettes, je t'en parle même pas. Alors autant te dire que le "plaisir de prendre soin de soi", il est un peu limité. Tu peux même pas te rattraper sur les chaussures, parce que tes pieds ont gonflé et que tu rentres plus dans rien. Si c'est en été ça va, mais en hiver, la combinaison tongs-chaussettes, c'est moyen.

mercredi 6 novembre 2013

Une qualité? La gourmandise! (Sponso)

Si tu ne l'as pas encore remarqué, je te l'annonce en avant-première: je suis gourmande. Enfin c'est pas vraiment moi en fait, c'est surtout la petite crevette que j'ai dans le ventre qui m'OBLIGE (oui, je dis bien oblige) à manger. Quoi? Tu connais pas les envies de femmes enceintes, les fringales en pleine nuit?
Bon, j'avoue, c'est un peu une excuse, parce que même quand je n'ai pas de locataire dans le bidon, j'adore manger! Mais pas n'importe quoi, parce que je déguste. Oui monsieur, c'est pas parce que je peux avaler un paquet de gâteaux entier en moins de trois minutes (je vais envoyer ma candidature au Guinness) que je ne savoure pas! L'Homme, c'est un peu différent, il aime bien manger, mais pour lui il faut de la quantité (c'est peut-être même plus important que la qualité). Autant te dire que si je l'emmène dans un resto gastronomique, à la fin du repas il va demander quand l'apéro se termine.

Je t'ai présenté plusieurs boxs ces derniers temps (et oui, phénomène de mode oblige, je m'adapte!), mais elles étaient toutes destinées aux enfants. Alors oui on les aime et c'est génial de leur faire plaisir, mais faut peut-être qu'on pense à nous aussi, non? Nous, on a décidé que oui, et on a eu la chance de recevoir une box gourmande. Rien qu'à ces deux mots, je sais que tu as l'eau à la bouche!

mardi 5 novembre 2013

Le dindon de la farce

Pour le deuxième article de cette rubrique, je te propose LA recette qu'on a tous déjà mangé (et pas forcément apprécié!): les tomates farcies.
Personnellement, c'est pas super apprécié à la maison, et c'est la faute à la chair à saucisse. Quelle horreur! A la fois grasse (mais pas un gras bon à manger, pas comme une bonne tartine beurrée) et un peu mystérieuse (on ne sait pas ce qu'il y a dedans), j'ai fais une petite invention pour la remplacer.

Bon, pour commencer, comme à chaque fois, on se lave les mains (ou on se lave tout court, si ça fait une semaine que ça attend) et on prépare ses ingrédients.

Mon petit volcan en erruption (Sponso + Concours) CLÔTURÉ

Je t'ai parlé il y a quelques temps d'une box que j'ai eu l'occasion de tester (mais si, La box Surpriz).
Aujourd'hui je t'en présente une autre, que j'ai beaucoup aimé aussi. Elle s'adresse aux plus grands (de trois à sept ans).

Tu connais les week-ends ou les mercredi après-midi pluvieux, ceux où tu espères que ton bambin restera scotché devant son dessin animé pendant que tu te fais les ongles, mais que lui, il a décidé qu'il voulait faire un truc? Tu as beau te remuer les méninges, dur dur de trouver une idée d'occupation, et encore plus une idée originale! Tu as bien essayé la pâte à sel, la pâtisserie et même les coloriages en ligne, mais rien à faire, il en a marre et veut du nouveau.

Et bien c'est là que Pandacraft vole à ton secours (et à celui de ton enfant surtout!). Comme pour toutes les boxs, tu commences et arrêtes ton abonnement quand tu en as envie, si tu veux seulement celle du mois prochain par exemple, tu as juste à te désinscrire après ta commande, et c'est fini. Tu peux aussi payer par anticipation trois ou douze mois. Pratique si tu ne veux pas être prélevée chaque mois, ou si c'est pour offrir (oui oui, c'est bientôt Noël, faut y penser!).

A l'origine


Je réalise que je te parle du petit alien qui a élu domicile dans mon ventre, et tu n'en connais même pas l'origine (enfin, pas vraiment l'origine, tu te doutes, je pense (j'espère) de comment il est arrivé là).

On doit être quelque part vers le 25 février 2013. Après avoir délicatement abordé le sujet quelques des centaines de fois, avec l'Homme on remet ça sur la table. Je te retranscrits la scène:
Moi: Alors, tu y as repensé mon chéri d'amour?
Lui: A quoi?
Moi: A ton avis?
Lui: ...
Long silence, je commence à devenir rouge et j'ai une veine qui se dessine sur le front
Lui: Ah, à un bébé?
Moi: Evidemment, au bébé! Et donc?
Lui: Bah ouais, ce serait bien ... Oui, ce serait cool ... Après, je suis pas sûr ... Je sais pas si je suis prêt.
Énième discussion et pourtant, il fait preuve d'une régularité remarquable: toujours la même réponse
Moi: Bon, ça te dit ou pas?
Lui: Oui mais ...
Moi: J'en ai marre maintenant, c'est toujours oui, puis non, et peut-être. Merde. T'as compris?
Les propos suivants ne peuvent être retransmis pour ne pas choquer mes lecteurs
Moi: Prouve-le.

lundi 4 novembre 2013

L'épopée in-utéro

Après la première écho et quelques mesures, on me dit que le petit oeuf que je vois sur l'écran s'est niché là le 11 mars 2013 (on ne m'a pas donné l'heure, dommage). Sortie de la caverne prévue le 9 décembre 2013.

Je passe les premiers mois sans m’inquiéter de le perdre ou pas, sans avoir peur de ce qui pourrait se passer. Ce n'est pas un déni, ce n'est pas un choix, c'est juste que ça ne me vient pas à l'esprit. Et pourtant aujourd'hui je réalise ma chance de ne pas l'avoir perdu, de ne pas avoir connu de fausse couche ou d'arrêt d'évolution. Heureusement que je n'y pensais pas finalement.


Tarte poireaux-chèvre (et introduction)

Comme c'est le premier article de cette catégorie, je vais faire un petit point:

Ces recettes n'ont aucune prétention (je pense quand même qu'elles sont mangeables). Elles ne sont ni diététiques, ni équilibrées (je n'ai pas compté les calories).
J'en ai simplement eu marre de ressortir du supermarché, le chariot plein, et de me dire "qu'est-ce qu'on mange ce soir?". Alors j'ai eu la brillante l'idée de préparer les menus de la semaine à l'avance, histoire de savoir pourquoi j'achète tout ça (et surtout ce que je vais en faire!).
Sauf que, problème, aucune idée de repas à l'horizon. Enfin si, mais le genre de trucs qu'on fait quand on n'a plus d'idées justement (genre croque-monsieur, fajitas, hamburgers ...).
Bref, pour me donner des idées, je suis allée voir mon ami Google en lui demandant des idées de repas SIMPLES pour TOUS LES JOURS. Mais lui et moi, on doit pas avoir la même idée de "menus pour tous les jours" puisqu'il me propose systématiquement des recettes avec ce que je n'ai pas dans mon frigo, du style "suprême de canard sauvage au boulgour et petits cèpes", ou "noix de saint-jacques au risotto safrané" (toi aussi, ça t'arrive?). En gros, même lui ne m'a pas aidée.

dimanche 3 novembre 2013

Chère richesse qui me tend les bras

Aujourd'hui j'ai reçu un mail. Pas qu'aujourd'hui, j'en reçois tous les jours (oui, je suis populaire), mais celui-là a particulièrement retenu mon attention.

J'ai d'abord vu l'expéditeur, un inconnu, puis l'objet du message, que j'ai lu si rapidement que j'ai dû m'y reprendre à trois fois.

J'ai cliqué, à la fois hésitante et pleine d'espoir, et voici ce que j'ai trouvé:

Péri or not péri ?

Le titre t'annonce déjà la couleur.

A quelques semaines à peine de la date fatidique, je m'interroge. La douleur, CETTE douleur, on ne la connait pas tant qu'on ne l'a pas vécue. Je peux essayer d'imaginer: une fracture, les règles + une bonne gastro, un écartèlement, une amputation. J'essaie, mais je n'ai connu que deux de ces cas (à toi de voir lesquels, dur dur!) donc pas facile de savoir comment je vais réagir face à ça.
Les cours de préparation à l'accouchement te détendent beaucoup, petits coussins et matelas douillets, on te parle d'épisio et d'allaitement, on t'apprend à bien pousser, mais que dalle, le jour J, tu te diras que les sage-femmes (qui n'ont pas eu d'enfants) qui te disaient qu'en respirant, tout se calme, c'était surtout pour pas t'angoisser!
Nan, en vrai je pense que le travail sur soi, le "self control" comme on dit, ça aide beaucoup. Encore faut-il y arriver!
Donc la péri, il y a le pour et le contre. Pour y voir plus clair, je vais lister:

samedi 2 novembre 2013

Pôv' cloche!

Aujourd'hui, j'ai eu envie de partager avec toi une des mes découvertes. Elle s'adresse aux futures mamans, mais pas que!
Est-ce que tu connais les bolas? (je te vois d'ici: les bolas? Kézako?). Pas la peine d'aller sur Wikipédia, je t'explique! J'ai découvert ça il y a peu de temps et je le regrette.

C'est ce qu'on appelle un "bijou de grossesse" (article à venir sur un deuxième bijou: le bracelet d'allaitement). C'est en fait un long cordon, comme un sautoir, au bout duquel il y a un pendentif (le bola), qui tombe au-dessus du nombril, comme ça:

Mets tes chaussons, tu vas attraper froid! (Concours) CLÔTURÉ

Ça y est, on est passés à un nouveau mois, celui qui nous fait entrer dans l'hiver, le vrai. Et je sais pas chez toi, mais ici on commence à le sentir.
Elles sont rangées les petites jupes d'été, fini le temps où on prenait deux minutes le matin pour enfiler sa culotte et passer une robe. On a commencé doucement avec l'étape du collant, mais il commence à être un peu trop fin pour protéger nos gambettes du froid.
Et le soir, adieu les nuits blottie nue contre son homme et bonjour le pyjama en velours et les chaussettes en doudou (quand tu perds tes chaussettes dans la nuit, tu peux toujours coller tes pieds glacés délicats contre les cuisses de chéri).

Oui mais voilà, on n'est pas les seules à souffrir du froid, ton bambin aussi. Et lui en plus, il a personne contre qui se réchauffer une fois qu'il est dans son berceau! Alors oui, tu es une super-maman-qui-pense-à-tout et tu l'as bien couvert, mais on sait bien que ses petits pieds sont toujours froids et que la chaleur s'échappe par les extrémités d'abord (mais si, souviens toi à la maternité, on te l'avais dit!).